Oui, Windows est obligatoire à SUPINFO

Il est rare (en fait c’est la première fois) que je parle de SUPINFO (école où je m’apprête a faire ma seconde année de Master) sur ces pages. Pourquoi commencer aujourd’hui ? Tout simplement parce qu’une rumeur enfle en ce moment au sujet de l’école. Le principal canal de diffusion: Twitter.

L’idée de la rumeur est assez simple (simpliste ?): SUPINFO serait «macqué» avec Microsoft et obligerait tout ses étudiants à utiliser Windows sur leurs ordinateurs personnels. De là, on imagine rapidement le processus d’embrigadement visant à éloigner les étudiants du monde du logiciel libre (les élèves ingénieur d’aujourd’hui sont les décideurs de demain).

Je ne suis pas connu pour être quelqu’un qui défend aveuglement SUPINFO (ça se vérifie …), mais cette rumeur m’énerve particulièrement pour la simple et bonne raison qu’elle est à mille lieux des faits. Tout d’abord, il faut comprendre quelques points propres à SUPINFO:

  • Chaque étudiant vient en cours avec son propre ordinateur portable. Ceci pour les TP ou pour les cours magistraux
  • A SUPINFO, les évaluations se font de manière numérique sous forme de QCM. Ces évaluation (basées sur SGES: SUPINFO Global Evaluation System) sont passées par les étudiants sur leurs propres ordinateurs.

Deux points qui ne sont pas secrets, qui sont même largement évoqués dans les brochures de l’école. Partant de là, on arrive à un problème simple: il faut que SGES (solution développée en interne par SUPINFO) permette à tout les étudiants de passer les évaluations de façon sécurisée et sans possibilité de triche …

laboLinux

Pour des raisons de choix techniques (que je ne connais pas complètement mais qui me semblent logiques à priori), c’est le plateforme .Net qui a été choisie pour développer le client SGES. .Net, jusqu’à preuve du contraire, c’est pour Windows (oublions Mono). A cela, rajoutez que seul Windows est aussi contrôlable par le développeur. On a donc un client SGES .Net qui permet de passer les évaluations sans tricher (sans, par exemple, naviguer entre les fenêtres à coup de alt+tab pour lire son cours dans Word).

On ne peut pas exécuter le client SGES dans un environnement virtualisé car le propre de SGES est de bloquer l’écran de l’utilisateur. Il faut donc être certains que l’environnement sur lequel SGES client tourne n’est pas virtualisé, sinon ses protections anti-triche ne servent à rien: au lieu de faire un alt+tab sur l’OS qui héberger SGES, on le fait sur l’OS qui héberge VMWare (ou autre). Dernière question: pourquoi ne pas faire une autre version sur les autres plateformes (Linux, Mac OS X) ? Parce que ça prendrait un temps fou.

Donc, oui Windows (XP, Vista, Seven) est obligatoire à SUPINFO… Pour les évaluations SGES seulement ! Tout ce qui est demandé, c’est d’avoir une partition avec un Windows installé sur le disque dur de la machine. A coté de cela, mettez ce que vous voulez ! L’année dernière, sur mon portable SUPINFO, il y avait Windows XP, Ubuntu et Mac OS X (vive le multi boot)… Windows n’a été lancé que pour les évaluations.

Et puis en plus, les licences Windows sont offertes (via ELMS/MSDNAA) ! Alors de quoi se plaint-on ? Et bien en fait, nous les étudiants de SUPINFO, on ne se plaint pas du tout (de ça …). C’est ceux qui n’ont pas toutes ces informations qui voient un complot franc-maçonnique anti-Linux et anti-Mac …

Et puis, n’est-ce pas le propre d’un ingénieur: s’adapter à l’environnement qui entoure sa mission ? Si !

7 Responses to "Oui, Windows est obligatoire à SUPINFO"

Add Comment
  1. Loïc Chollier

    21 août 2009 at 0 h 10 min

    +1 je n’ai lancé mon xp que pour les évals aussi ;)

    Répondre
  2. Pingback: Twitter Trackbacks for Oui, Windows est obligatoire à SUPINFO | Webd [webd.fr] on Topsy.com

  3. Pierre

    21 août 2009 at 9 h 36 min

    Content qu’il y ait quelqu’un qui explique les véritables raisons qui nous poussent à avoir Windows sur nos laptops à SUPINFO.

    Anyway, ce que j’ai envie de rajouter : il y a un règlement à signer en tant qu’étudiant lorsqu’on entre à SUPINFO. Et dans ce règlement il est bien écrit qu’on doit avoir Windows en boot sur nos laptops (pour les évals). Ce n’est pas anti-linux/mac ou whatever, c’est comme ça POINT. On signe, on installe Windows.

    Répondre
  4. Julien Quéré

    21 août 2009 at 9 h 45 min

    Tout à fait Pierre …

    De toute façon, tout le monde est d’accord sur le fait que les étudiants de SUPINFO n’ont pas le choix.

    Cependant, le but de ce billet était de montrer que cette obligation n’est pas une manœuvre sectaire …

    Répondre
  5. Min iPomme

    21 août 2009 at 19 h 45 min

    Hello,

    Je suis bien d’accord, notre président (pas le nain, celui de l’école) c’est mis lui même au monde Apple…

    Je me suis toujours débrouillé avec mon Mac dans cette école depuis déjà 3 ans alors que la première année les mac étaient beaucoup moins présents. Quand je dis mac, je parle de l’ordinateur et du système d’exploitation.

    Il est arrivé qu’une fois qu’on me dise quand j’avais un problème lors d’un TP “t’as un mac, tu te débrouille” mais ce n’étais pas du SUPINFO spirit mais bien spécifique à ce formateur…

    Donc à SUPINFO les systèmes d’exploitation différents de windows sont très bien acceptés…

    C’est vrais par contre que pour ceux qui ont des version asse exotiques d’un Unix et qui rencontrent un problème qui semble provenir de l’environnement devrons se débrouiller par eux même, un formateur ne peut pas tout savoir… Ca parait logique…

    Et encore je dis ca mais il est déjà arrivé qu’un formateur se casse la tête pour moi alors que j’avais une environnement “exotique”…

    Bref, +1 !

    Et twitter ca sert à quoi !?! :D

    Bon week-end !

    Min iPomme

    Répondre
  6. JM

    7 septembre 2009 at 21 h 48 min

    Ce qui me paraîtrait plus probable, ce serait que ce soit ce gentil Microsoft qui ait aimablement fourni l’application .Net pour évaluer les élèves. Vu que cette entreprise génère environ 15 milliards de dollars de bénéfices par an, ils ne sont pas à un « petit » développement près. Surtout pour ce genre de cible… Comme ils fournissent leurs logiciels à l’œil aux étudiants, les obliger à installer Windows est le dernier maillon de la chaîne pour les plus récalcitrants ;-) !

    Quand je pense qu’il y a des professeurs qui cautionnent ce genre de pratiques commerciales. Il faudrait introduire un serment d’Hypocrate dans la profession car les dérives sont vraiment nombreuses en France… Avec tout ça, on n’est pas prêt de rattraper notre retard technologique dans ce secteur.

    Répondre
  7. Etienne71

    15 février 2010 at 18 h 47 min

    Rectificatif : cette année, même Vista n’est pas compatible avec le client SGES… Installez Seven, qu’ils disaient…

    Répondre

Submit a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code class="" title="" data-url=""> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong> <pre class="" title="" data-url=""> <span class="" title="" data-url="">